Le fusain est une technique de dessin utilisé depuis la nuit des temps et je savais qu'il était donc possible de fabriquer ces petits bâtons soi-même. Je n'avais jamais essayé. Il y a peu, une collègue m'a fait part d'un projet "couleurs au naturel" avec des enfants, l'idée étant d'utiliser ce que l'on trouve autour de soi pour dessiner. J'ai donc fait une petite recherche sur ce qu'il est possible d'employer et bien évidemment, la technique du fusain a ressurgi...

J'ai quelques saules en bas du verger (le verger est sur un versant nord, très humide). Quelques branches fraîchement tombées à la faveur d'un orage, une barquette d'alu, et j'ai tenté l'expérience...

Les branches doivent être "épluchées", ça se fait très bien, je suis sûre que vous l'avez déjà expérimenté. On les place sans rien d'autre dans le contenant et on recouvre ensuite d'un aluminium que l'on troue de quelques coups de couteau.

DSC_0094

DSC_0095

On place sur un feu et l'on attend que les vapeurs qui en sortent puissent s'enflammer en présence d'une flamme.
Le temps de cuisson est variable... J'avais lu 10 minutes, il m'en a fallu 30... Le plus important est d'obtenir ces flammes...

DSC_0098

DSC_0099

Et voilà le travail !

Les fusains sont prêts à être utilisés !

DSC_0102

Pour être juste, il faut ajouter que le bois utilisé à l'origine, et qui a donné son nom au fusain, est le fusain d'Europe, petit arbre aux branches souvent carrées et qui fait à l'automne de jolis petits fruits oranges rosés en forme de bonnet d'évêque. On le trouve en lisière de forêt, dans les haies. Il est un peu moins courant que le saule.

Les fusains réalisés à partir de bois de saule sont très tendres et très agréables à utiliser.

Autre élément important... L'aluminium fond à la chaleur (660,3° m'a précisé ma collègienne)... Mieux vaut utiliser une boîte de conserve en fer, sans revêtement intérieur. Je n'en avais pas sous la main d'où l'utilisation de cette barquette...